Plœmeur 2030

Le Plan Local d'Urbanisme : "Ploemeur 2030"

Le Plan Local d’Urbanisme

© Clément Le Calvé Eyedentite Digital

 

La Ville de Plœmeur s’est engagée à lancer le programme « Plœmeur 2030 » qui vise à engager une grande réflexion de renouvellement urbain. Dessiner notre ville de demain est un enjeu majeur qui nous engagera pour des décennies. C’est pourquoi la municipalité a fait le choix d’une vaste concertation où chacun d’entre vous doit pouvoir s’exprimer. Parmi les principaux outils qui nous permettront d’aboutir à cet objectif, la révision du Plan Local d’Urbanisme est celui qui permettra de poser les bases de l’amélioration de notre vie quotidienne.

Mais ce Plan Local d’Urbanisme, où en sommes-nous ?

La révision du PLU se poursuit

La commune de Plœmeur a débuté en décembre 2014 la révision de son Plan Local  d’Urbanisme (PLU) afin de se conformer aux évolutions du cadre institutionnel et réglementaire (lois Grenelle, Alur…) et de prendre en compte de manière fine les besoins des Plœmeurois. La révision de ce document d’urbanisme permet en effet de réfléchir de manière concertée à l’aménagement futur du territoire communal (résidentiel, zones d’activités, services…) pour améliorer le quotidien de ses habitants dans un souci de développement durable.

Un projet qui nous concerne tous

Déplacements, économie, services, habitat, patrimoine, environnement… Une fois achevé, le PLU aura des conséquences concrètes sur plusieurs facettes de votre vie quotidienne. Au-delà de servir de cadre réglementaire pour l’instruction des permis de construire, le PLU devra apporter des réponses concrètes aux défis auxquels la commune est ou sera confrontée ces prochaines années :
. Comment permettre aux familles avec enfants de s’installer ou de rester à Plœmeur ?
. Comment favoriser le développement économique et l’emploi sur le territoire communal ?
. Comment adapter l’offre en équipements, services et logements aux besoins des habitants et aux ambitions démographiques ?
. Comment soutenir et protéger les activités agricoles dans leur diversité ?
. Comment mettre en valeur le littoral, notamment dans une perspective de développement touristique ?
. Comment assurer la protection du patrimoine archéologique, historique, architectural et préserver l’aspect typique de Plœmeur ?
. Comment concilier préservation de la diversité naturelle et paysagère et développement urbain ?

Retour sur les étapes passées

Le diagnostic, première étape du PLU et véritable « photographie » du territoire a permis d’analyser ses atouts et contraintes sous tous les angles : démographie, habitat, économie, équipements, déplacements, patrimoine, cadre de vie, environnement…

Sur la base de ce travail, les élus ont travaillé en 2015 à la construction du projet de territoire : le Projet d’Aménagement et de Développement Durables (PADD), qui définit une stratégie et des objectifs de développement que la commune souhaite mettre en œuvre sur les 10 à 15 prochaines années.

En 2016, les élus ont travaillé à la traduction réglementaire du PADD, qui passe par la rédaction de nouvelles règles applicables aux autorisations de construire par type de zones (urbaines, naturelles, agricoles…) et définition d’Orientations d’Aménagement et de Programmation sur les secteurs prévus pour accueillir des projets.

Votre avis nous intéresse

Le fruit de ces trois étapes a été présenté à la population plœmeuroise et aux acteurs locaux (agriculteurs, commerçants, associations environnementales…) aux travers de nombreuses rencontres de concertation qui se sont échelonnées tout au long de la démarche de réflexion. Lors de ces rencontres, les nombreuses remarques formulées ont permis de requestionner sensiblement certaines des orientations définies afin de les ajuster au plus près aux
besoins réels du territoire. C’est pourquoi, afin de vous présenter les évolutions apportées au Projet d’Aménagement et de Développement Durables (PADD) et à sa traduction réglementaire (règles d’urbanisme, zonage…) et de vous permettre de contribuer à cette démarche, une nouvelle réunion publique a eu lieu le 19 septembre 2017 à 18h à Océanis.

Cette rencontre a permis de recueillir les avis de chacun, de répondre aux interrogations et de débattre ensemble du devenir de notre territoire. Vous pouvez par ailleurs vous informer en consultant le site internet de la commune : www.ploemeur.com

L’exposition PLU et le dossier d’information sont visibles en mairie aux heures et jours habituels d’ouverture.

Enfin, chacun a la possibilité de faire part de ses observations et suggestions via le registre de concertation mis à disposition du public à la mairie de Plœmeur, en envoyant un courrier au Maire de Plœmeur à l’adresse suivante : 1 rue des écoles – CS 10067 – 56274 Plœmeur Cedex ou par courriel : mairie@ploemeur.net, aurba@ploemeur.net

Et après ?

Suite aux dernières rencontres de concertation qui se dérouleront à l’automne, la commune finalisera le projet de PLU pour le printemps 2018. S’engagera ensuite la phase dite, de validation.

Le projet sera alors examiné par les personnes publiques (services de l’État, Conseil Départemental, Région, Chambres consulaires…), associées à la démarche depuis son commencement, qui formuleront leurs avis sur la base des enjeux locaux et de la réglementation en vigueur. Le dossier sera ensuite soumis à une enquête publique d’un mois au cours de laquelle les Plœmeurois auront l’occasion de formuler leurs remarques.

Après quelques ajustements pour tenir compte des avis et remarques formulés, le conseil municipal délibérera d’ici le début de l’année 2019 pour approuver un plan local d’urbanisme révisé se substituant au plan local d’urbanisme en vigueur approuvé du 14 mars 2013.

Un projet de renouvellement pour le « cœur de ville »

© Clément Le Calvé Eyedentite Digital

 

En complément de la révision du plan local d’urbanisme communal, une démarche de renouvellement urbain a été engagée par la municipalité sur le cœur de ville afin d’accompagner sa densification d’ici 2030.

Ce projet, qui laissera là encore une large part à la concertation, s’appuiera sur un plan guide et prendra en compte un certain nombre de paramètres : arrivée du Triskell sur Plœmeur, traitement des entrées de ville, déficit de logements locatifs sociaux sur la commune… Il s’agira pour la municipalité, en lien avec les bailleurs sociaux et les porteurs de projets immobiliers, de valoriser au mieux les secteurs où elle est déjà maître du foncier (notamment ex-Gendarmerie, secteurs de l’hôtel de ville et des actuels services techniques municipaux amenés à muter sur la zone de Kerdroual à l’horizon 2019). Dans ce cadre, le conseil municipal a également décidé de lancer le processus de création d’une zone d’aménagement concerté (ZAC) poursuivant plusieurs objectifs :
• valoriser les terrains concernés en les aménageant et les équipant
• accompagner la densification de l’agglomération du centre-ville, avec une mixité sociale et intergénérationnelle, en prévoyant une mixité fonctionnelle répondant à l’accueil de nouveaux habitants en centre-ville (logements, commerces, tertiaire et équipements)
• offrir aux futurs habitants comme aux habitants actuels un cadre de vie attractif dans cette agglomération du centre-ville renouvelée
• proposer des aménagements paysagers de qualité mettant en valeur le patrimoine de l’agglomération du centre-ville et apportant la nature en ville
• relier l’agglomération du centre-ville avec le reste du territoire communal au bénéfice d’un renforcement de l’intermodalité en terme de déplacements – notamment doux (piétons, cycles) – et accompagner l’arrivée du transport en commun du Triskell en centre-ville
• donner une image positive et dynamique de la commune.