Biodiversité

Lutte contre les plantes invasives

La ville de Plœmeur améliore votre cadre de vie – Lutte contre les plantes invasives

La Municipalité, dans sa politique de préservation de l’environnement, mène une lutte constante contre les plantes invasives.

Baccharis halimifolia est une plante introduite en Europe il y a quelques décennies. Elle prolifère au détriment des espèces locales. Dans le marais de Pen Palud, une action de destruction a été engagée. La méthode la plus efficace est le brûlage, afin de ne pas favoriser le semis lors des transports de plants.

En savoir plus :

Baccharis halimifolia également appelé « séneçon en arbre » est une plante originaire des Etats-Unis. Introduite en France pour ornementer les jardins et les parcs et plantée dans de nombreuses haies, elle se propage très rapidement et risque d’entraîner des désordres écologiques.

Ses zones de prédilections :

> les terrains remaniés : friches agricoles, industrielles et salicoles
> de nombreux sols : argileux à sableux
> les terrains ensoleillés

Quels impacts ?

> la disparition des espèces autochtones
> un feuillage appétant pour le bétail mais très toxique (attention à la surconsommation)
> l’inefficacité de la surveillance des gîtes larvaires de moustiques en zone de marais (couvert végétal important qui empêche l’accès des zones à traiter)
> la modification des milieux

 Sources :

http://www.morbihan.fr/les-services/environnement/espaces-naturels-sensibles/les-plantes-invasives/

Frelon asiatique

Le frelon asiatique

Le frelon asiatique introduit accidentellement en France au début des années 2000 connaît une importante vitesse de progression sur notre territoire. Repéré dès 2011, il a totalement envahi le département en 2014. C’est un prédateur nuisible pour l’apiculture. Moins gros que le frelon européen, il se reconnaît à ses pattes jaunes et à un anneau orangé à l’abdomen. Le nid est érigé en mars-avril et abandonné en fin d’automne.

Afin d’encourager les administrés à faire détruire les nids par un professionnel habilité, il est proposé d’accorder une subvention d’un montant proportionnel au montant de la facture (définie selon la hauteur du nid), par nid détruit :

tableau de la participation

Plus d’infos sur le piégeage des fondatrices :

www.fredon-bretagne.com/fdgdon-morbihan/frelon-asiatique/organisation-2016/

 

Liste des professionnels agrées dans le Morbihan (source FDGDON 56) :

. Liste des désinsectiseurs au 26 juin 2017

Apiculture

Déclaration des ruchers 2019

Tout apiculteur, même avec une seule ruche, est en effet tenu de déclarer chaque année les ruches dont il est propriétaire ou détenteur, en précisant notamment leur nombre et leur emplacement. La période de déclaration est fixée entre le 1er septembre et le 31 décembre 2019 pour la campagne écoulée.

Cette déclaration doit se faire prioritairement en ligne via le site : www.mesdemarches.agriculture.gouv.fr

ou par le document CERFA 13995 04

 

A consulter : les conseils de plantations favorables aux abeilles

Eco-pâturage

Eco-pâturage avant la plantation d’un boisement

Dans le cadre de son plan de gestion de  la forêt urbaine, la ville s’est engagée dans un vaste programme de replantation de boisements.

Les objectifs de ces créations sont multiples : favoriser la biodiversité en sélectionnant des espèces locales, majoritairement feuillues et adaptées au climat, créer des espaces paysagers agréables à la promenade, mais également avoir une soutenabilité économique, donc aptes à être exploités régulièrement, sans toutefois procéder à des coupes rases….

L’éco-pâturage est alors apparu comme un complément très intéressant à cet objectif : plutôt que raser une parcelle avec des gros engins débroussailleurs qui éliminent autant les plantes intéressantes que les plantes nuisibles au boisement, on peut, avec cette technique, débroussailler tout en conservant des plants intéressants pour l’avenir.

Rue Saine-Anne, par exemple, des chèvres ont été privilégiées car elles seront mieux adaptées aux caractéristiques du lieu : broussailles, ronces… elles n’hésitent pas à grimper un peu aux arbres pour finir de grignoter le lierre dont elles raffolent !

Surveillées en permanence afin de leur garantir des conditions optimales pour le bien être animal, elles doivent mener à bien la préparation de la parcelle en vue d’une plantation forestière en fin d’année.

A consulter :

– Les tontons tondeurs éco‑pâturage en Bretagne – L’entretien écologique et économique des espaces verts en toute sérénité : http://lestontonstondeurs.fr/

– L’entreprise d’insertion : http://www.optim-ism.fr/