Actualités Coronavirus / COVID-19

Le pass sanitaire

Depuis le 9 juin 2021, pour assister à des événements réunissant plus de 1 000 personnes, est demandée l’une des trois preuves suivantes constituant le pass sanitaire :

  • vaccination (schéma complet) ;
  • test négatif de moins de 48h ;
  • test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19.

À partir du 30 juin, ces mêmes garanties seront également demandées pour assister à des événements en intérieur regroupant plus de 1 000 personnes.

L’utilisation du pass sanitaire est aujourd’hui autorisée au plan juridique jusqu’au 30 septembre 2021 par la loi de gestion de la sortie de crise sanitaire.


Qu’est-ce que le pass sanitaire ?

Le pass sanitaire consiste en la présentation, numérique (via l’application TousAntiCovid) ou papier, d’une preuve sanitaire, parmi les trois suivantes :

I / La vaccination, à la condition que les personnes disposent d’un schéma vaccinal complet, soit :

  • 2 semaines après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
  • 4 semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
  • 2 semaines après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid (1 seule injection).

Depuis le 27 mai, toutes les personnes vaccinées, y compris celles qui l’ont été avant le 3 mai, peuvent récupérer leur attestation de vaccination sur le « portail patient » de l’Assurance Maladie. Par ailleurs, n’importe quel professionnel de santé pourra retrouver une attestation de vaccination et l’imprimer si une personne le demande.

Une fois votre certificat de vaccination en main, il suffit de scanner le QR Code de droite pour l’importer et le stocker en local, dans votre téléphone, grâce à TousAntiCovid Carnet.

II / La preuve d’un test négatif de moins de 48h pour le pass sanitaire pour l’accès aux grands événements concernés et maximum 72h pour le contrôle sanitaire aux frontières Tous les tests RT-PCR et antigéniques génèrent une preuve dès la saisie du résultat par le professionnel de santé dans SI-DEP, qui peut être imprimée en direct et qui est également mise à disposition du patient via un mail et un SMS pour aller la récupérer sur le portail SI-DEP. Sur TousAntiCovid, l’importation de la preuve dans l’application sera à la main du patient. Il peut importer sa preuve :

  • à partir du document en format papier ou PDF issu de SI-DEP et qui accompagne le résultat du test, en scannant le QR Code situé à gauche sur le document ;
  • en cliquant sur le lien dans le portail SI-DEP, qui permet d’importer directement le résultat du test dans TousAntiCovid Carnet.
  • Les délais en vigueur pour la validité des tests (48h ou 72h selon les cas) sont stricts au moment de l’entrée sur le site de l’évènement ou de l’embarquement (pas de flexibilité à 2 ou 3 jours).

III / Le résultat d’un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d’au moins 15 jours et de moins de 6 mois :

  • Les tests positifs (RT-PCR ou antigéniques) de plus de 2 semaines et moins de 6 mois permettent d’indiquer un risque limité de réinfection à la Covid-19. Le processus pour récupérer sa preuve de test positif est le même que pour les tests négatifs via SI-DEP (voir ci-dessus).

Pourquoi le pass sanitaire est-il utilisé en France ?

La mobilisation du pass sur le territoire national constitue un outil pour minimiser les risques de contamination par le virus, au moment où le pays s’engage dans la réouverture des établissements. Cet outil permet notamment de rouvrir et de reprendre des activités rassemblant un nombre élevé de personnes. Il est également utile pour faciliter les passages aux frontières, la plupart des pays demandant actuellement de fournir à l’entrée de leur territoire des documents faisant état d’un test négatif récent, d’une preuve de rétablissement ou d’un certificat de vaccination.

Quelles sont les modalités du pass sanitaire ?

Le pass sanitaire intègre deux dispositifs :

  • le pass sanitaire « activités » est mis en œuvre dans le cadre du plan national de réouverture. Il permet de limiter les risques de diffusion épidémique, de minimiser la probabilité de contamination dans des situations à risque et donc la pression sur le système de soins, tout en permettant la réouverture progressive de certaines activités ou lieux en complément des protocoles sanitaires propres à chaque secteur ;
  • le pass sanitaire « frontières » est mis en œuvre dans le cadre du certificat vert européen et du contrôle sanitaire aux frontières. Il permet de sécuriser l’entrée sur le territoire métropolitain, de faciliter la mise en œuvre des mesures de contrôle sanitaire aux frontières ainsi que de lutter contre la falsification des documents de preuves.

Depuis quand et jusqu’à quand le pass sanitaire sera-t-il utilisé ?

Le pass sanitaire est entré en vigueur le 9 juin, conformément au plan de réouverture présenté par le Gouvernement pour accompagner l’augmentation du nombre limite de personnes autorisées dans certains événements / établissements ouverts au public.

L’utilisation du pass sanitaire est aujourd’hui autorisée au plan juridique jusqu’au 30 septembre 2021 par la loi de gestion de la sortie de crise sanitaire.

Télécharger TousAntiCovid Vérif sur Google Play ou l’App Store

Comment fonctionne le pass sanitaire ?

Le pass sanitaire permet de vérifier le statut vaccinal, le résultat d’un test négatif ou le certificat de rétablissement d’une personne, lui permettant par exemple l’accès à un rassemblement ou un événement de plus de 1 000 personnes.

Le pass sanitaire peut être utilisé soit en format numérique via la fonctionnalité Carnet de l’application TousAntiCovid (cet outil permet de stocker les différents certificats d’une personne, mais aussi ceux de ses enfants ou de personnes dont elle a la charge), soit en format papier en présentant directement les différents documents (test RT-PCR ou attestation de vaccination).

La vaccination dans le Morbihan

Le vaccin est un outil essentiel de lutte contre l’épidémie de Covid-19.

Pour rappel, voici les centres de vaccination ouverts dans le Morbihan :

Auray
Centre Hospitalier
2 rue du Pratel
56400 AURAY
Grand-Champ
Salle Multi Fonctionnelle
Boulevard du Stade
56390 GRAND-CHAMP
Le Faouët
Maison de Santé
104 Rue de Saint Fiacre
56320 LE FAOUET
Lorient
Cité de la Voile Eric Tabarly
Lorient La Base
Rue Roland Morillot
56323 LORIENT CEDEX
Muzillac
Complexe Sportif Du Cosec
Avenue du Parc
56190 MUZILLAC
Noyal-Pontivy
Centre Hospitalier
Site de Kerio
56920 NOYAL-PONTIVY
Ploërmel
Centre Hospitalier Alphonse Guérin
7 rue du Roi Arthur
Bâtiment Le Cloitre
56800 PLOERMEL
Vannes
Centre Hospitalier Bretagne Atlantique
Site de Vannes
20 Boulevard Maurice Guillaudot
56000 VANNES
Sarzeau
Espace culturel L’Hermine
Rue du Père Coudrin
56370 SARZEAU
Quiberon
Maison des associations
6 rue Jules Ferry
56170 QUIBERON

Un grand centre de vaccination à ouvert le 6 avril à Caudan, à la salle des fêtes Joseph Le Ravallec, 10 rue du 19ème Dragon à Caudan.

La prise de rendez-vous se fait via le site internet Keldoc.com et par téléphone via une plate-forme téléphonique au 02 97 06 97 94.

Plus d’informations : https://www.morbihan.gouv.fr/

Plœmeur propose de transporter ceux qui n'ont pas de solution

Si vous ou quelqu’un de votre connaissance fait partie des Français concernés par la vaccination et sans moyen de transport, le CCAS de Plœmeur propose une solution grâce au service proximité-convivialité (possibilité de transports le mardi, jeudi et vendredi après-midi ou le mercredi matin).

Le CCAS recense les Plœmeurois qui ne disposeraient pas de moyens de transport pour se rendre dans les centre de vaccination.

Pour avoir accès à ce service, il faut contacter le CCAS en justifiant de sa résidence dans la commune ainsi que des critères pour accéder à la campagne nationale de vaccination. Le CCAS ne prend pas les rendez-vous dans les centres de vaccination.

—————————

CCAS de Ploemeur
1 Place Robic,
56270 Ploemeur

Contact : 02 97 86 40 60 – accueil.ccas@ploemeur.net

Le port du masque obligatoire

Le préfet a pris un arrêté portant obligation du le port du masque obligatoire pour toute personne de 11 ans et plus pour toutes les communes du département dans les zones agglomérées (entre les panneaux d’entrée et de sortie des communes) entre 6h et 20h depuis le 26 mars à minuit.

Les gestes barrières et les règles de distanciation

Les gestes barrières et les règles de distanciations restent la règle.